samedi 19 avril 2014

Concierge chez le Receveur général de cette province

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 15 décembre 1864 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 223   M. Délina Adélina Casault 

Le quinze décembre  mil huit cent soixante quatre, nous prêtre soussigné avons baptisé Maria Délina Adélina née la veille du légitime mariage de Sieur François Louis Casault concierge chez le Receveur général de cette Province et de Dame Marguerite Barbe Vocelle dite Belhumeur de cette paroisse. Parain Guillaume Talbot, Ecuyer, Avocat, marraine Demoiselle Adéline Casault qui ont signé avec nous, ainsi que le père.
A. Casault       G. Talbot       F. Casault       P. Lagacé ptre». 

Un autre exemple où la mention de l'emploi du père est liée à son lieu de travail.
 

[Symmary :
The church record for the baptism of a girl in Québec, Québec.]

vendredi 18 avril 2014

Né d'un Français protestant et d'une Irlandaise catholique

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 26 août 1881 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 94   Joseph Pierre Inconnu 

Le vingt six août mil huit cent quatre vingt un nous prêtre soussigné avons baptisé sous condition Joseph-Pierre né depuis environ trois ans d’un Français protestant et d’une irlandaise catholique de nous inconnus demeurant à la Baie des Iles Terre Neuve.
B.C. Guy ptre». 

Un bel exemple pour illustrer la problématique de l'identification des personnes, une dimension des plus importantes dans l'exploitation des registres de l'état civil. Noter qu'en plus de l'absence de mention des noms des parents, il faut compter avec l'imprécision de la date et du lieu de naissance.
 

[Summary :
The church record for the baptism of an unknown boy in Québec, Québec.]

jeudi 17 avril 2014

Une fille naturelle légitimée par le mariage de ses parents

Les registres de la paroisse Saint-Charles de Lachenaie pour le 23 décembre 1759 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B   M. Rose Joly 

Lan mil sept cent cinquante neuf, le vingt trois xbre a été baptisée par nous ptre sgé Marie Rose née ohuy fille naturelle de felix Joly et de d'Elisabeth Groton que jai nommée avec Marie Catherine Truchon qui a declaré ne scavoir signer de ce enquis st lordce
Lacombe ptre        felix Joly». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«marie rose fille de felix joly et d'elizabeth groton née le 23 10bre 1759 et legitimée par ses père et mere le 6 8bre 1760 par l’acte de mariage». 

Noter la façon particulière d'indiquer le mois.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Lachenaie, Québec.]

mercredi 16 avril 2014

Un enfant anonyme est inhumé à Beebe Plain

Les registres de la Beebe Plain Methodist Church pour le 25 septembre 1902 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«Burial   Sn of A.T. Lorimer Sep 25th 02 

The still-born son of Archie Tarrent Lorimer, of Coventry, in the state of Vermont, and of his wife, Minnie E. Johnston was buried by me on the twenty fifth day of September, in the year of our Lord one thousand nine hundred and two in presence of the subscribing witnesses.
William Smith
Archie T . Lorimer
Austin Bodwell». 

Il est très rare de trouver dans les registres autres que catholiques un tel acte de sépulture pour un enfant mort-né. Il s'agit là d'une des principales différences entre ces registres; cette situation est liée à une conception différente de la vie. Sur un autre plan, le décès a eu lieu à quelle date et à quel endroit, au Vermont ?
 

[Summary :
The church record for the burying of a stillborn in Beebe Plain, Québec.]

mardi 15 avril 2014

Décédée assassinée en cette paroisse

Les registres de la paroisse Saint-Roch pour le 24 septembre 1883 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S-573   Héloïse Fournier   23 ans 

Le vingt quatre décembre mil huit cent quatre vingt trois, nous, prêtre soussigné, avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse, le corps de Héloïse Fournier, fille légitime de Jacques Fournier, cordonnier, et de Wilhelmine Métivier, maintenant à Chicago, États Unis, décédée assassinée en cette paroisse, le vingt du courant, comme il appert par le certificat du coroner du District de Québec, en date du vingt deuxième jour du courant, à l'âge de vingt trois ans. Présents Joseph Parent, soussigné, et Siméon Forgues, qui n'a su signer. Lecture faite.
Jos. Parent        D. Pampalon ptre». 

Un bel exemple d'acte où le chercheur a tout intérêt à compléter l'information par la consultation de l'enquête du coroner. Noter l'information sur le lieu de résidence de la mère, une donnée clé pour qui fait de la recherche aux États-Unis. 


[Summary :
The church record for the burying of a murdered woman in Saint-Roch, Québec.]


Ajout le 17 avril 2014 :

Selon l'enquête du coroner A.-G. Belleau, elle a été «...tuée par James Mulroney en recevant une balle de plomb d'une arme à feu».

Nos remerciements à Jacques Carl Morin pour avoir porté cette information à notre attention.

lundi 14 avril 2014

Un acte de sépulture commun pour trois enfants

Les registres de la paroisse Notre-Dame du Lac pour le 23 juin 1875 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 35. 36. 37   Anonyme Michaud, Onésime Levêque, et anonyme Hébert 

Le vingt trois juin mi huit cent soixante quinze, Nous curé soussigné, avons supplée les cérémonies de sépulture à un anonyme Michaud, enfant légitime de Onésime Michaud cultivateur et de Démérise Raymond, ondoyé validement à la maison par la sage-femme Louise Côté; à Onésime Lévêque, enterré comme les deux autres dans le cimetière de Ste Rose, enfant légitime de Amable Levêque cultivateur et de Philomène Francoeur, né le vingt quatre mars de la même année; à un anonyme Hébert, ondoyé validement à la maison par la sage femme Louise Côté, enfant légitime de Maxime Hebert cultivateur de Ste Rose et de Joséphine Perron de Ste Rose. Présents Baptiste Nadeau et Johnny Vigneau qui n'ont su signer.
Jos . Alp. Pérusse ptre curé». 

La rédaction d'un acte commun étonne toujours lorsqu'il s'agit de personnes de familles différentes et donne souvent lieu à de l'information incomplète; dans le présent acte, noter l'absence de date pour le premier et le troisième enfants.
 

[Summary :
The church record for the burying of three children in Notre-Dame du Lac, Québec.]

dimanche 13 avril 2014

«...ondoyée validement par moi soussigné...»

Les registres de la paroisse de Notre-Dame du Lac pour le 26 octobre 1875 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 58   Henriette Moreau 

Le vingt six octobre mil huit cent soixante quinze, nous curé soussigné, avons supplée les cérémonies du baptême à Henriette, ondoyée validement par moi soussigné à la chapelle de Ste Rose du Dégele et née le vingt et un de ce mois, enfant légitime de François Moreau cultivateur et de Aglaé Beaulieu de cette paroisse. Parrain Irénée Lévesque; marraine Léocadie Thériault qui n'ont su signer. Le père absent.
Jos Alp. Pérusse ptre cure». 

Si un prêtre ne sait de quelle façon procéder pour ondoyer un enfant validement, qui le sait ? Compte tenu du libellé du texte de l'acte et de l'absence du père, peut-on en conclure que ce dernier ne sait signer ? 
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Notre-Dame du Lac, Québec.]